Blogue

#11 - Les aliments fonctionnels


Qu’est-ce que c’est ?

Selon la définition de Santé Canada, ce sont des aliments qui offrent des bienfaits démontrés pour la santé qui vont au-delà de la fonction nutritionnelle. En fait, cela veut dire qu’ils fournissent plus que de l’énergie, des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines, des minéraux et de l’eau. Les aliments fonctionnels font un lien très fort entre l’alimentation et la santé. En effet, certains composants retrouvés dans ces aliments procurent des effets bénéfiques pour la santé. Ils pourraient d’ailleurs contribuer à prévenir le risque de cancer, de maladies cardiovasculaires et de diabète en plus de diminuer les problèmes d’hypertension et de troubles gastro-intestinaux.

Une autre catégorie qui se rattache aux aliments fonctionnels est le nutraceutique. C’est en fait la composante bénéfique d’un aliment fonctionnel qui est extraite pour être vendue en pilule. Par exemple, les oméga-3 de poisson que l’on retrouve sur les tablettes sont un produit nutraceutique.

Où peut-on les trouver ?

Aliments de base : retrouvés dans la nature sans transformation nécessaire.

Fruits, légumes, lin, poisson gras

Aliments transformés : on doit transformer le produit brut pour obtenir l’aliment qui sera consommé.

Céréales de son d’avoine

Aliments transformés avec ingrédients ajoutés

Jus   de fruits enrichit de calcium

Aliments améliorés qui contiennent une quantité plus élevée d’une composante fonctionnelle.

Tomates à forte teneur en lycopène

Oeufs qui contiennent des oméga-3

Comment s’y retrouver ?

Il peut parfois être difficile de s’y retrouver avec tous ces noms de molécules différentes. Voici donc une liste des composants fonctionnels retrouvés dans les aliments naturels, transformés ou améliorés selon leur effet sur la santé :

 

Retrouvé   dans

Bienfaits

Caroténoïdes ou lycopène

Fruits et légumes très pigmentés
(tomate, carotte)

Ces antioxydants contribuent à réduire le risque de cancer de la prostate.

Oméga-3

Poissons gras : saumon, truite, sardine ou autres aliments enrichis

Réduit le risque de maladies cardiovasculaires

Les substances photochimiques
(flavonoides, catéchines, flavone, anthocyanidines)

Fruits (agrumes et petits fruits), thé, raisin rouge (incluant le vin rouge)

Diminuent le développement de cellules cancéreuses

Phytoestrogènes et isoflavones

Soya

Prévient les maladies cardiovasculaires et l’ostéoporose

En bref, les aliments permettent de se nourrir et subvenir a nos besoins, mais ceux-ci peuvent aller bien au delà du simple fait de s’alimenter en prévenant les risques de certaines maladies sur notre corps.

Blogue rédigé par
Camille Blais-Morneau
Étudiante de 3e année au BAC en nutrition
Université Laval, Québec

 

 

 

 

 

 

 

 

Soumettre un commentaire


Image Captcha Recharger une nouvelle image

#11 - Les aliments fonctionnels
14 octobre 2015
Les aliments qui vont plus loin que le simple fait de s’alimenter