Blogue

#6 - Le plaisir

 

Bonjour tout le monde!

Nous avons tous connu des moments où nous nous fixions des objectifs et nous entreprenons un nouveau programme d’entrainement et ensuite, tout va de travers. Au début, nous sommes motivés, notre sommeil est amélioré, nous nous sentons mieux et nous avons davantage d’énergie. Puis, un imprévu arrive et nous fait manquer une séance et puis deux. Nous nous disons que ce n’est pas grave et que nous reprendrons la prochaine fois. Puis, cette prochaine fois arrive, nous nous sentions fatigués, impuissants et coupables. Nous sommes démotivés et nous nous sentons pris dans notre situation de démotivation. Comment briser ce cercle vicieux?

Tout d’abord, il est important d’être souple avec soi-même et de se dire que les rechutes sont normales dans le processus de changement. Plus vous mettez de la pression sur vous-même, plus vous serez démotivé. Faites-vous confiance, dites-vous que vous saurez rebondir dans votre cheminement de changement.

Afin de rebondir, il est important de se poser des questions. Bougeons-nous pour les bonnes raisons? Les bonnes raisons font référence à la motivation intrinsèque qui vient de nos valeurs et de nos convictions les plus profondes. Par exemple : «Je fais du jogging, car je dois garder mon corps mince» vs «Je fais du jogging, car cela me fait énormément du bien». La première raison vient de la motivation extérieure et est moins puissante pour maintenir une nouvelle habitude. La deuxième raison vient de la motivation intrinsèque, car peu importe ce qui se passe, elle est puissante pour l’intégrer dans son quotidien. Ainsi, bien se connaître permet de mettre de son côté les meilleures chances de provoquer un changement. Dans quel contexte vous sentez-vous le plus à l’aise de faire de l’activité physique ? À travers vos différentes expériences, vous pouvez cibler les facettes de l’entrainement qui vous plaisent et celles qui vous déplaisent.

-        Contexte social :            

  • Seul, accompagné ou dans un groupe?

-        Environnement :            

  • Au centre de conditionnement physique, à la maison, dans la nature ou dans l’eau?

-        Intensité :

  • Faible, modéré ou intense?

Pour terminer, je tiens à vous parler d’une notion qui est très importante pour moi et qui est à la base de notre motivation intrinsèque : le plaisir. En entraînement, le plaisir est roi. C’est la raison principale. C’est lui qui nous permet de garder un comportement motivé qui persiste. Pour déjouer l’ennui et la perte de motivation, il est essentiel d’assurer une certaine variété dans nos activités physiques. Une petite nouveauté de temps en temps comme un nouveau lieu, une nouvelle ambiance ou un nouveau professeur nous permet de garder le cap.

N’oubliez pas que le plaisir de bouger au quotidien est la clé. Amusez-vous! J

Caroline Hould
Chargée des programmes et Kinésiologue
Association sportive des sourds du Québec (ASSQ)



Soumettre un commentaire


Image Captcha Recharger une nouvelle image

#6 - Le plaisir
16 avril 2015
Quelles sont vos motivations à faire de l'activité physique?